top of page
  • Photo du rédacteur Chuck C.

La RSE : une responsabilité essentielle pour les entreprises de demain

La RSE, ou Responsabilité Sociale des Entreprises, est un concept qui se réfère à la prise en compte, par les entreprises, de leur impact sur la société et sur l'environnement dans le cadre de leurs activités. Cela implique de prendre en compte les conséquences sociales, économiques et environnementales de leurs activités, et de mettre en place des pratiques visant à minimiser leur impact négatif et à maximiser leur impact positif.


Au Canada, les entreprises peuvent adopter deux approches distinctes pour promouvoir leur engagement en matière de responsabilité : la certification B Corp et la mise en œuvre de pratiques RSE.


Les B Corps sont des entreprises qui répondent à des normes rigoureuses de performance sociale et environnementale, de transparence et de responsabilité. Au Canada, les entreprises peuvent obtenir la certification B Corp délivrée par B Lab, une organisation à but non lucratif. Pour obtenir la certification, les entreprises doivent évaluer leur impact social et environnemental à l'aide de l'évaluation B Impact Assessment. La certification B Corp est un moyen de démontrer publiquement son engagement.


La mise en oeuvre pratiques RSE désigne l'engagement volontaire des entreprises à intégrer ces préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et leurs interactions avec les parties prenantes. Les entreprises canadiennes peuvent adopter des pratiques de RSE en mettant en œuvre des politiques et des initiatives visant à promouvoir la durabilité, la diversité, l'éthique des affaires, l'engagement communautaire, etc. Il existe des normes et des lignes directrices telles que la norme ISO 26000 pour aider les entreprises dans leur démarche de RSE.



La norme ISO 26000 est une norme internationale élaborée par l'Organisation internationale de normalisation (ISO) qui fournit des lignes directrices sur la responsabilité sociale des organisations. Publiée en 2010, elle vise à aider les organisations de toutes tailles et de tous secteurs à comprendre et à intégrer la responsabilité sociale dans leurs activités.


Voici les grandes lignes :

  • Applicable à tous les types d'organisations, qu'elles soient privées ou publiques, grandes ou petites, à but lucratif ou non lucratif. Elle est destinée à être utilisée de manière volontaire, ce qui signifie qu'elle ne peut pas être utilisée pour une certification formelle.


  • Repose sur sept principes fondamentaux de la responsabilité sociale : redevabilité, transparence, comportement éthique, respect des intérêts des parties prenantes, respect du principe de l'état de droit, respect des normes internationales de comportement et respect des droits de l'homme.


  • Identifie sept domaines centraux de la responsabilité sociale sur lesquels les organisations devraient se concentrer : la gouvernance d'organisation, les droits de l'homme, les relations et conditions de travail, l'environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs et la participation active et au développement de la communauté.

  • Encourage les organisations à identifier et à engager les parties prenantes pertinentes pour comprendre leurs attentes et leurs préoccupations. Elle souligne l'importance de la communication, du dialogue et de la collaboration avec les parties prenantes tout au long du processus de prise de décision.


  • Bien qu'elle ne puisse pas être utilisée pour une certification formelle, la norme ISO 26000 peut servir de référence pour l'établissement de politiques, de stratégies et de pratiques organisationnelles en matière de responsabilité sociale. Elle peut également être utilisée pour évaluer les performances d'une organisation et pour engager des actions d'amélioration continue.

La norme ISO 26000 et la certification "Great Place to Work" sont deux initiatives distinctes mais complémentaires axées sur des aspects différents de la responsabilité sociale des organisations, en mettant l'accent sur les employés et le milieu de travail.


En savoir plus > Cette brochure donne un résumé du contenu d'ISO 26000, une compréhension de base de la norme et ce qu'elle peut aider les organisations à réaliser.


Comme expliqué précédemment, la norme ISO 26000 fournit des lignes directrices sur la responsabilité sociale des organisations dans plusieurs domaines, y compris les relations et conditions de travail.

La certification "Great Place to Work" est une reconnaissance décernée aux organisations qui offrent un environnement de travail exceptionnel et qui cultivent une culture positive et engageante pour leurs employés.


Elle est basée sur une évaluation approfondie des pratiques de gestion des ressources humaines, des politiques d'entreprise, des niveaux d'engagement des employés et des perceptions de la culture d'entreprise. La certification est délivrée par l'institut Great Place to Work, une organisation mondiale de recherche et de conseil.


Ces trois initiatives mettent l’accent sur la création et l'implantation d’une culture d’entreprise positive, elles encouragent les organisations à adopter une approche d’amélioration continue et peuvent contribuer à renforcer l’image de marque.


À noter que les organisations ou entreprises à but non lucratif ne peuvent pas être certifiées B Corp, mais elles pourraient en créer une. En raison des dispositions relatives à l'objectif d'intérêt public, des devoirs élargis des administrateurs et des droits supplémentaires des actionnaires créés dans la législation modèle des sociétés à mission, cette structure pourrait être utile pour exploiter et développer les activités génératrices de revenus d'une organisation à but non lucratif.


La RSE se caractérise donc par une approche volontaire des entreprises, qui cherchent à répondre à leurs obligations sociales et environnementales au-delà de ce que la loi exige. Les entreprises qui adoptent une démarche de RSE cherchent à promouvoir des valeurs telles que le respect de l'environnement, la protection des droits humains, l'éthique des affaires et la transparence dans leurs pratiques. C’est plus que du marketing, c’est un levier de création de capital social pour votre entreprise et joue un rôle important dans la rétention des employés. Les entreprises qui adoptent une approche de RSE sont plus susceptibles de créer un environnement de travail positif, où les employés se sentent valorisés et engagés.


Pénurie de main-d'oeuvre ?

Les programmes de RSE tels que la formation continue, le développement professionnel, la santé et le bien-être des employés, l'équilibre vie professionnelle/vie privée et la diversité et l'inclusion contribuent à améliorer la satisfaction des employés et à les fidéliser.


En offrant des opportunités de développement professionnel et de formation continue, les employés se sentent soutenus dans leur carrière et peuvent développer leurs compétences et leur potentiel. Les programmes de santé et de bien-être, tels que des services de soins de santé, des congés maladie et la promotion d'un mode de vie sain, montrent que l'entreprise se soucie de la santé et du bien-être de ses employés. Au Canada on connaît bien la


En encourageant l'équilibre vie professionnelle/vie privée, l'entreprise montre qu'elle comprend l'importance de la vie en dehors du travail et qu'elle souhaite aider les employés à trouver cet équilibre. En favorisant la diversité et l'inclusion, l'entreprise crée un environnement où les employés se sentent inclus et valorisés, ce qui contribue à un sentiment de satisfaction et d'engagement.


Dans l'ensemble, les entreprises qui adoptent une approche de RSE sont plus susceptibles de créer un environnement de travail positif, qui contribue à la rétention des employés. Les employés sont plus susceptibles de rester avec une entreprise qui se soucie de leur bien-être et de leur développement, et qui est engagée envers des valeurs sociales et environnementales positives.


En bref…

La RSE peut donc prendre de nombreuses formes, telles que la mise en place de politiques environnementales, la promotion de la diversité et de l'inclusion en milieu de travail, la réduction de l'impact environnemental de la production, la mise en place de pratiques éthiques en matière de gestion de la chaîne d'approvisionnement, et la promotion de l'engagement social et communautaire.


Ce concept est parfois déjà en place depuis des années au travers la culture de l’entreprise, mais le terme RSE est vecteur de succès et est particulièrement important pour les PME car elle leur permet de répondre aux attentes de la société en matière de développement durable, de respect de l'environnement, de transparence, d'éthique et de responsabilité sociale.


En adoptant une approche RSE, les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent prendre des actions significatives. Elles peuvent améliorer leur réputation, renforcer la confiance de leurs parties prenantes (clients, employés, fournisseurs, investisseurs, etc.), réduire leurs coûts et accéder à de nouveaux marchés. La RSE, par ses valeurs gravitant autour du développement durable, est un moyen pour les PME de développer une stratégie d'entreprise solide et équilibrée, qui contribue à leur succès à long terme en offrant des avantages concurrentiels, en aidant à la gestion des risques, en améliorant le positionnement de la marque et de sa réputation et à la prospérité de la l’entreprise dans son ensemble ce qui peut donner accès à de nouveaux marchés ou à des investisseurs.


C’est un voyage continu et évolutif. Les PME peuvent commencer modestement et progressivement intensifier leurs efforts au fil du temps, en fonction de leurs ressources et de leurs capacités. La clé est de prendre des mesures concrètes et d'intégrer progressivement la RSE dans la culture de l'entreprise.


En somme, la RSE n'est pas seulement réservée aux grandes entreprises. Les PME ont un rôle crucial à jouer dans la construction d'un avenir durable. En intégrant la responsabilité sociale dans leurs activités, les PME peuvent prospérer tout en contribuant positivement à la société et à l'environnement. C'est une approche gagnante qui offre des avantages à long terme pour toutes les parties prenantes impliquées.



Credit : Annie Spratt



7 vues
bottom of page